Tumeurs surrénaliennes, tumeurs surrénales 2017-03-17T11:02:00+00:00

Tumeurs surrénaliennes, tumeurs surrénales

Les surrénales sont des glandes situées au-dessus de chaque rein, formées de deux parties : une zone externe (ou cortex) et une zone centrale (ou médullaire).

Ce sont des glandes endocrines, c’est-à-dire qu’elles produisent des hormones (cortisone, l’aldostérone, l’adrénaline, la noradrénaline…)
La glande surrénale est constituée de différents types de cellules. Chaque type de cellules peut se transformer en tumeur spécifique, entrainant des symptômes spécifiques.
Les tumeurs sont le plus souvent bénignes, mais peuvent parfois être malignes (cancéreuses).


Tumeur surrénale : circonstance de diagnostic

> Le diagnostic peut être fait : 
  • soit de manière fortuite lorsque les tumeurs sont non sécrétantes.
  • soit dans le bilan de syndrome endocrinien (cf plus bas) lorsque les tumeurs sont sécrétantes.

Tumeur surrénale : symptômes

Tumeurs sécrétantes développées au niveau du cortex surrénalien :
> Syndrome de Cushing 
Il se manifeste par :
  • Prise de poids,
  • Changement d’apparence avec obésité facio-tronculaire (visage bouffi, arrondi, obésité du cou et de la nuque)
  • Hypertension artérielle,
  • Affinement et chute de cheveux,
  • Peau fragile avec vergeture,
  • Fonte musculaire,
  • Trouble du cycle menstruel chez la femme,
  • Hirsutisme ou croissance pileuse importante.
 > Syndrome de Conn ou hyperaldostéronisme primaire : 
Il se manifeste principalement par :
  • Hypertension artérielle,
  • Hypokaliémie (diminution du potassium dans le sang), entrainant crampe, crise de tétanie et constipation,
  • Parfois par un syndrome polyuro-polydipsique (mictions fréquentes et abondantes et soif intense)
Ces tumeurs sont toujours bénignes.
  • Syndrome adrénogénital, marqué essentiellement par une virilisation.
  • Tumeurs sécrétantes développés au niveau de la médullaire surrénalienne :
    le phéochromocytome.
    Tumeur observée à tout âge, mais avec une prédominance chez l’adulte de sexe féminin, elle est liée à une sécrétion excessive de catécholamine (adrénaline et noradrénaline).

Le tableau clinique comprend :

  • Une hypertension artérielle,
  • Des céphalées (maux de tête) pulsatiles,
  • Des palpitations cardiaques et une tachycardie (augmentation du rythme cardiaque),
  • Des sueurs profuses.
adenome surrénalshema de la glande surrénaleRobot Da Vinci